Musique

_J’entends tout_ par Carine Chenaux

juin 2019

La suite à écouter pour voir… ce qui ne devait pas être vu.

Ecouter en lisant

 

James Blake Voyeur (2013) Plaintif et génial, l’Anglais décline sur tous les tons l’univers secret qui l’obsède. « And her mind was on me » (ad lib).

Walter Freestyle Voyeurisme (2013) Avec Lomepal et Caballero entre autres, le rappeur lâche tout. Implicitement, pas pour les petites oreilles.

C.A.R La Petite Fille du 3ème (2014) Moment de grâce forcément, quand l’ex-chanteuse de Battant se mue en improbable concierge d’immeuble pour reprendre ce titre de Christophe. Quand elle dit « Je vois tout, j’entends tout, mais je ne dis jamais rien », obligé qu’on veuille « prendre sa p’tite main ».

Big Data feat. Joywave Dangerous (2015) Avec son album-événement 2.0, le producteur US Alan Wilkis visait à alerter le public sur les dangers des nouveaux réseaux de communication. Beware of the big monster.

Agnes Obel Trojan Horses (2016) Aussi éthérée que persuasive, la Danoise pose via son Cheval de Troie, les questions qui font mal. Tu veux te cacher ? Tu veux qu’on te mente ? Hein ?

Jorja Smith Don’t watch me cry (2018) Alors que la rupture est consommée, la plantureuse nouvelle reine de la soul pleure sur ce qui aurait pu être plutôt que sur le passé. Merci pour l’intimité.

Jazzy Bazz feat. Nekfeu Stalker (2018) Signe des temps, t’es plus là, mais je peux te suivre, encore. « Si j’te manque, regarde mes vidéos Youtube, poupée. »

Vendredi sur Mer Larme à gauche (2019) La sensation nostalgico-moderne de l’année fouille dans le téléphone de l’autre et y trouve un mail de Camille. Curiosity killed the cat ? Non.

Michel Cloup Duo Les Invisibles (2019) Il y a un quart de siècle, avec son groupe Diabologum, L’inspecteur Cloup assénait déjà que « les choses avaient changé ». De la même voix exactement, il le dit aujourd’hui : « Les invisibles ne le sont plus ». Enfin l’heure, pour tous, de « danser sur les ruines »

Plus à voir