Vivre

_Comme un ouragan_ par Anne-Cécile Lemée

novembre 2019

C’est d’abord la vitesse qui te prend dans ses bras. Te dépose en un temps que tu n’as pas vu passer. D’un souffle tout accélère. Trop vite. En l’éclair d’un instant tu es déjà dans la danse. Et puis c’est aussi les vents qui t’enlèvent dans leur tourbillon. La crainte te porte sur ce qu’il amènera. Le changement, pour sûr. La promesse d’un autre futur, peut-être. Alors dans ta lutte, il est rassurant de se raccrocher au passé. Se souvenir le satin des soirs d’été. Cette tendresse pour l’avant. Tu aimerais qu’il soit sage de tout arrêter. S’élancer vers l’arrière. Il serait pourtant plus doux de caresser la tempête. Glisser en un silence. Laisser la chance au mauvais temps d’apporter avec lui de meilleurs lendemains

Plus à voir